Home A LA UNE RDC-EPST: grâce à la gratuité, le salaire de l’enseignant a augmenté de plus de 148℅ à l’intérieur du pays

RDC-EPST: grâce à la gratuité, le salaire de l’enseignant a augmenté de plus de 148℅ à l’intérieur du pays

by Redaction
0 comment

La réforme de la gratuité de l’enseignement primaire en République Démocratique du Congo a eu un impact réel sur la rémunération des enseignants tant à l’intérieur du pays que dans les grandes villes.

Selon le Ministre congolais de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, « la situation de l’enseignant s’est beaucoup améliorée depuis l’application de la gratuité ».

« On est parti du salaire de 155 000 Francs congolais à l’intérieur du pays et 175 000 CDF dans les grandes villes à 365 621 CDF auxquels il faut ajouter l’avance de 20 000 CDF comme premier palier sur le salaire de l’enseignant », a-t-il déclaré sur les antennes de la radio Top Congo FM émettant à Kinshasa.

D’après le patron de l’EPST, les frais de fonctionnement alloués aux établissements publics étaient chiffrés autour de 45 000 CDF. Mais avec la mise en œuvre de la gratuité, ils ont été sensiblement améliorés.

Signalons que sur l’ensemble de l’exercice budgétaire 2021, le Trésor public a décaissé une enveloppe globale de l’ordre de 1 735 059 023 130 CDF en termes de dépenses de personnel de l’EPST contre les prévisions initiales fixées à 1 672 088 648 743 CDF. Ce qui représente un écart positif de 62 970 374 387 CDF soit un taux d’exécution évalué à 103,7 %.

A en croire les statistiques officielles, c’est donc un total de 540 000 enseignants de la maternelle, du primaire, du secondaire, y compris ceux du secondaire normal et professionnel ainsi que les bureaux des gestionnaires qui sont payés par le Service de contrôle et de la paie des enseignants (SECOPE).

A ce jour, la République Démocratique du Congo compte plus ou moins
9 000 établissements du secteur de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Source : Zoomeco via 24hcongo

You may also like

Leave a Comment