Nord-KivuProvinces

l’armée annonce avoir repris le contrôle de Kipese

L’armée congolaise indique dimanche 16 juillet avoir repris le contrôle de la localité stratégique de Kipese dans l’est de la RDC, occupée par une milice locale depuis la veille. Bilan: sept morts.

Samedi 15 juillet, une milice locale, les Maï-Maï Mazembe, avait pris le contrôle de Kipese, localité qui ravitaille en denrées alimentaires le grand centre commercial de Butembo. Kipese est aussi la porte d’entrée de Lubero-Centre, le chef-lieu du territoire de Lubero dans la province du Nord-Kivu.

Kipese a été reprise dans la nuit  de samedi à dimanche, a indiqué à l’AFP un des porte-parole de l’armée congolaise le lieutenant Jules Tshikudi. « Le bilan des affrontements pour la reprise de la localité de Kipese est de deux militaires décédés des suites de leurs blessures et cinq Maï-Maï tués », a-t-il ajouté.

Depuis mi-juin, plusieurs groupes Maï-Maï tentent de contrôler des localités stratégiques de l’est de la RDC, affrontant l’armée régulière avec des armes lourdes et légères, selon les autorités locales et l’armée. Par ailleurs, une coalition de groupes armés locaux revendique, au nom du Mouvement National pour la Révolution (MNR), toutes les actions menées contre l’armée congolaise.

Pour rappel la région est déchirée depuis plus de vingt ans par les différends ethniques, fonciers et par des luttes pour le contrôle des ressources minières.

 

(avec RFI)

Afficher plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur d'annonces